Notre leadership

Mélanie Lemay

Mélanie Lemay, une étudiante à l'Université de Sherbrooke, a elle-même été victime d'un viol alors qu'elle étudiait au cégep. Elle a décidé d'aider les autres qui ont eu à vivre un tel drame et a créé un comité dont l'objectif est de dénoncer la culture des agressions sexuelles et de sensibiliser les gens à la notion de consentement. Ce comité a notamment donné naissance au MESSAGE et en novembre 2015, la première édition de ce qui s'appelait à l'époque "Le mois de la prévention contre les agressions sexuelles" voyait le jour. Saluée sur la scène provinciale en étant désignée comme finaliste du Prix Égalité Thérèse-Casgrain décerné à l'Assemblée-nationale, l'initiative n'a cessé depuis de prendre de l'ampleur. À titre individuel, Mélanie a notamment été lauréate du prix Hommage pour souligner les 40 ans de la Charte des droits et libertés pour avoir fait de l'avancement des droits et libertés au Québec son combat au quotidien. Elle a aussi reçu le prix Hommage bénévolat-Québec dans la catégorie Jeune bénévole - Prix Claude-Masson 2016, le Mérite Estrien ainsi que le prix Personnalité premier cycle du Gala Forces Avenir 2016 en raisons des nombreuses entrevues et conférences qu’elle a donné sur le sujet et qui ont permis d’aider plus d’une centaine de personnes qui se sont confiées à elle sans parler des milliers d’auditeurs qui furent touchés par son parcours.

 

Ariane Litalien

Photo: Robbie Woodsum

Photo: Robbie Woodsum

Originaire de Sorel-Tracy, Ariane a vécu une agression à caractère sexuel sur le campus de l'Université Harvard alors qu'elle en était à sa troisième de baccalauréat. Après avoir dénoncé son agresseur, qui vivait dans sa résidence, Ariane s'est battue pour dénoncer l'inaction de l'université face à la situation. En mars 2014, elle a publié un essai, intitulé "Dear Harvard: You Win," qui a reçu une couverture médiatique nationale aux États-Unis. Depuis, Ariane a contribué à un projet de loi américain donnant des droits civils aux survivants d'agression à caractère sexuel aux États-Unis. Ariane a également contribué à un livre, "We Believe You, Survivors of Campus Sexual Assault Speak Out," et partagé la scène avec Lady Gaga pour dénoncer la violence sexuelle sur les campus à la cérémonie des Oscars en 2016. Ariane est présentement étudiante en deuxième année de médecine à l'Université McGill.

 

Kimberley Marin

Kimberley Marin est une étudiante à la maîtrise en génie à l'École de Technologie Supérieure, institution comptant plus de 80% d'étudiants de sexe masculin. Elle a été victime d'une agression aux initiations de la rentrée 2015 lorsque quatre garçons l'ont prise par derrière et lui ont enlevé de force son déguisement. Lorsque son université n'a pas donné suite à sa déposition pour faire de la sensibilisation, Kimberley a effectué ses propres démarches en recueillant les témoignages des autres étudiantes victimes de sexisme, de harcèlement sexuel et d'agressions à caractère sexuel. Après avoir composé un rapport basé sur plus de 40 témoignages et formulé des recommendations, Kimberley souhaite que la culture change et que les institutions agissent réellement pour offrir aux étudiant(e)s un milieu exempt de violences sexuelles.